L’Isan, là où l’histoire se mêle à celle du Laos et du Cambodge voisin

L’Isan, là où l’histoirese mêle à celle du Laos

Publié le : 06 janvier 20163 mins de lecture

Isan est une ville charmante et pittoresque, qui a beaucoup à offrir aux voyageurs en quête de culture et de civilisation ancienne. Se trouvant aux confins du Laos et du Cambodge, cette région a gardé le témoignage du triomphe de l’empire Khmer, avec ses temples ravissants. Isan est une ville au patrimoine historique impeccable.

Visiter Isan, la ville historique inoubliable

Établie dans le Nord-est, Isan est la deuxième ville thaïlandaise après Bangkok par sa population. Peu connue par rapport aux grands ensembles touristiques thaïlandais, Isan mérite pourtant une  plus juste renommée. Elle est le dépositaire d’une histoire passionnante liée à l’Empire Khmer, ainsi qu’aux épopées guerrières qui s’y rapportent. Divers vestiges historiques font revivre le royaume Siam, au temps de sa naissance et de ses batailles contre les principautés voisines.

Si le désir d’appréhender l’histoire plus intime et plus profonde du peuple thaï vous titille, il ne faut pas hésiter à venir à Isan: tant de merveilles sont à découvrir !

La puissance de l’empire Khmer

L’empire Khmer a laissé l’empreinte de leur suprématie sur l’Isan. Fort d’une brillante structure politique, ce royaume s’étendit, depuis la capitale Angkor et les alentours, sur le plateau de Khorat, sur la vallée de Ventiane (le Laos actuel), et puis a gagné l’empire Mon et la limite de la Malaisie. Les rois de Siam se sont dressés contre les Khmers, et la bataille s’est engagée à plusieurs reprises, pour défendre la souveraineté. Les ruines khmères sont un emblème historique de la ville, auquel s’ajoutent temples et statues qui traduisent un goût architectural d’inspiration indienne.

Chaque année, des fêtes sont organisées, pour magnifier le souvenir des nombreuses victoires remportées contre les Khmer. Par exemple, la fête consacrée à l’héroïne Ya Mo, célébrée durant le  mois de mars, est une véritable liesse populaire dans la région d’Isan.

Les monuments à découvrir

  • Le monument de Thao Suranari, dédié à la mémoire d’une combattante qui a fait périr les troupes de Ventiane, sous le règne du roi Rama III.
  • La Porte de Chumphon : achevé au 18ème siècle, c’est un imposant rempart à l’art thaï.
  • Le Musée national de Maha Wirawong : une collection de céramiques et d’autres objets artisanaux, constituée depuis l’ère des Khmer et d’Ayutthaya.
  • Wat Phra Naï : le sanctuaire du dieu hindou Vishnou, où il est représenté par une sculpture en grès, est le lieu le plus sacré de la ville d’Isan.

Plan du site