Les parcs nationaux en Thaïlande, un vrai régal

Les parcs nationaux en Thaïlande

Publié le : 06 janvier 20163 mins de lecture

La Thaïlande n’est pas seulement un centre balnéaire, une zone d’attraction commerciale ou un berceau de la civilisation bouddhique. Pour découvrir le pays sous un autre angle, partez à la reconnaissance du capital naturel.

Thaïlande, une vaste réserve naturelle

Dans le dessein de préserver la fragilité et la qualité paysagère, le Gouvernement royal a établi une stricte politique d’environnement. La Thaïlande est le refuge d’une faune et d’une flore considérable, dont plusieurs sont rares et spécifiques au pays. Venir dans les parcs nationaux est un bon choix, pour admirer des paysages empreints d’une beauté primitive. Que ce soit dans le nord montagneux ou au sein des îles du sud, la Thaïlande offre une diversité de jungles et d’écosystème forestiers, qui allient poursuite du développement et protection de la nature.

Les parcs naturels du Nord : l’attrait des horizons montagnards

Le Nord thaïlandais, pourvu d’un climat tempéré, possède un peuplement végétal proche de la flore européenne, qui diffère du reste du pays. Le parc naturel de Khao Yai vaut le coup d’être visité : la couverture forestière, dominée par le pin et le cèdre du Japon, est tapissée de fleurs odorantes et d’orchidées. Les montagnes boisées servent de tanière aux daims et aux panthères. C’est un petit éden terrestre, qui propage la quiétude et convie à la rêverie. Le parc de Thale Noi accueille plusieurs espèces d’oiseaux qui s’approprient les lacs et les marais : cormorans, hérons, canards bariolés…

Les parcs naturels du Sud : un chapelet d’îles lointaines

Couronné d’hévéas, d’eucalyptus et de palmiers, le sud est conforme à l’image qu’on attend d’une région tropicale: des plages rougeoyant au soleil, des petites criques, un écosystème vierge, niché au sein des îles perdues et constituant l’asile d’une incroyable explosion végétale. Les parcs naturels des îles Surin ou Similan sont un joyau incontournable des côtes thaïlandaises, entre ciel, sable et mer ! Le parc marin d’Ang Thong est admirable, pour découvrir la nature sur le dos des éléphants ou s’aventurer dans les tréfonds de la mer. Les flèches de granit n’attendent que d’être escaladées, offrant une vision plongeante sur l’ensemble de l’horizon.

Plan du site