Découvrez l’histoire et l’héritage de la Thaïlande

l’héritage de la Thaïlande

Publié le : 06 janvier 20164 mins de lecture

S’il y a un avantage comparatif que possède la Thaïlande par rapport au reste de l’Asie, c’est bien l’histoire. Ce pays que les Khmers ont nommé affectueusement « Siam », a connu un passé mouvementé avant de devenir ce qu’il est. Les amateurs de culture tomberont sur la bonne destination, en se rendant à Thaïlande.

De la naissance de « Siam » à l’empire Sukhothaï

La Thaïlande est née de l’immigration de descendants chinois, qui ont gagné la frontière de Yunnan au XIème siècle. Le bouddhisme a gagné toute l’Asie, autour duquel les rois successifs ont forgé un emblème culturel inestimable.

Plus tard, le territoire a reçu une immigration disparate : les habitants de Srivijana, de Dvaravati, de Khmer d’Angkor ont fondé « le Siam », l’ancêtre de la nation thaïe. Jusqu’à la fin du XIIème, la population siamoise fut asservie à l’empire Khmer. Puis, un clan de la noblesse, s’insurgeant contre les princes Khmer, constitua le royaume « Sukhothai ».

L’empire « Sukhothai » fut déchiré par les guerres tragiques internes où se sont démarqués le souverain Mengraï et le roi Rama Khamhaeng. Celui-ci a coopéré avec la Chine et œuvré à l’essor de l’artisanat, notamment les célèbres céramiques.

L’ère d’Ayutthaya : âge d’or de la civilisation thaïe

Le royaume Sukhothai tomba, cédant la place à la dynastie Ayutthaya. Fondé en 1351, le règne d’Ayutthaya a commencé par une série de combats militaires, de nature offensive contre les Khmers et défensive contre les Birmans. Au 18ème siècle, il s’est terminé par un âge d’or, durant lequel la peinture, la sculpture et la poésie furent florissantes. La civilisation thaïe rayonnait  depuis la Cour du roi Boromakot, qui a poursuivi les relations commerciales et maintenu la stabilité du royaume. Vers 1782, la Thaïlande a abattu les troupes birmanes, par la hardiesse du général Taksin.

La dynastie Chakri : un modèle de loyauté et de vertu

A partir du XIXème siècle, la Thaïlande a connu une ère de paix et de prospérité. Les rois appartenant à cette dynastie se préoccupent davantage du bien-être de leurs sujets et laissent de côté les ambitions de conquêtes. Les rois Rama IV et son fils aîné Rama V ont agi avec loyauté en abolissant la traite des esclaves. Le souverain actuel, Rama IX, est vu d’un très bon œil par la population. La dynastie Chakri a légué un florilège de temples et de musées intéressants qui mettent en évidence la vie des monarques et affichent des modèles de droiture et de vertu.

Plan du site